Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Origines des pollutions électromagnétiques

Les origines des pollutions électromagnétiques dans la maison sont diverses :

 


Le courant électrique 50 Hertz (secteur) émet un rayonnement magnétique nocif si ce dernier dépasse 0,25 micro Tesla et il n’est arrêté par aucune matière (hors matériel de l’armée et contrairement au rayonnement électrique qui peut être éloigné grâce à certains matériaux reliés à la terre). Ce rayonnement magnétique artificiel est très différent du rayonnement magnétique terrestre car il n’est pas continu mais alternatif (changeant de sens 50 fois par seconde).
La valeur limite de 0,25 µT est très souvent dépassée dans l’environnement plus ou moins proche de certains transformateurs (parfois bien cachés et miniaturisés), appareils électriques, installations urbaines, etc... (allant de quelques centimètres à quelques mètres, même à travers 20 cm de béton !). Le courant électrique 50 Hz émet aussi un rayonnement électrique de très basses fréquences (Elf) très proches des fréquences de notre organisme (ions de calcium, potassium, etc.), d’où une forte perturbation de certains métabolismes, et nocives si elle dépassent 25 V/m.

Les hyperfréquences sont également présentes dans nos habitations, provenant des téléphones sans fils de maison de norme DECT, des modems WIFI pour les ordinateurs, des appareils technologiques utilisant la norme de communication BLUETOOTH, des antennes de téléphonie mobile pour l'utilisation des téléphones portables de normes GSM/DCS/UMTS., les micro-ondes…
Selon le Criirem, le corps humain ne devrait jamais être irradié par des hyperfréquences de puissance supérieure à 0,6 V/m ou 1 mW/m² (voire 0,06 V/m ou 0,01 mW/m² déjà préconisé dans certains lieux en Autriche). Dans notre environnement, ces valeurs peuvent être très largement dépassées au voisinage d’un nombre croissant d’appareils électriques ou de transmission audio et vidéo.

Les rayonnements telluriques issus du sol et dus aux plaques rocheuses participent également aux nuisances dans votre maison. La présence d’eaux souterraines provoque des différences de potentiels électromagnétiques capables d’influencer la cellule vivante et de nuire à notre santé (fatigue au lever, insomnies,…) et à votre bâtiment ( remontées capillaires ).
 
>>> Avec les progrès de la technologie et les besoins sans cesse accrus en énergie électrique, l’exposition aux pollutions électromagnétiques a terriblement augmenté ces dernières années.


 

Pour tous les textes et produits présentés sur ce site : Copyright Omhéga 2007 / 2010 Tous droits d'auteur des contenus réservés.
Sauf autorisation formelle écrite et préalable, la reproduction ainsi que toutes utilisations des textes, illustrations et produits autres que la consultation individuelle et privée sont interdites.