Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Traitement

L’assécheur Omhsec élimine le phénomène des remontées capillaires à l’origine.

Ce système, contrairement aux autres, ne s’occupe pas de l’humidité ascensionnelle directement mais s’attaque à la cause et à son origine. Les bâtiments qui n’ont pas d’arase d’étanchéité sont par nature, exposés à ces problèmes de remontées provoqués par les courants induits par les phénomènes naturels souterrains.

1 - Plus les murs sont conducteurs électriques et plus ils sont exposés.
Les cours d’eau souterrains, les failles dans la plaque rocheuse, fournissent le potentiel électrique indispensable. Celui-ci est nécessaire pour permettre à l’eau présente dans la terre et dans les fondations de monter dans le mur, poussée par une force électromotrice. Ce champ électrique aspire littéralement la molécule d’eau vers le haut jusqu’à ce que les forces en jeu s’équilibrent. Un autre phénomène entre en jeu: eau + acidité+ sels = pile
Et l’ascension reprend de plus belle, provocant une remontée plus importante de l’eau dans le mur.

2 - Notre système OMHSEC® développe un contre champ électromagnétique en opposition aux champs générés par les phénomènes naturels dans les murs. On obtient ainsi une disparition quasi-totale de ces champs électriques. Le peu qui subsiste ne permettant pas à l’eau de remonter le long des capillaires. La différence de potentiel devient ainsi à peine mesurable sur un voltmètre.

3 - Les qualités de l’eau sont modifiées : le Ph acide est abaissé, sa résistivité augmente, cela permet d'agir sur la tension superficielle ainsi que l'angle du ménisque dans les capillaires. Le phénomène de pile est désamorcé par le biais de l’acidité abaissée et de la résistivité de l'eau augmentée. L'assécheur s'alimente dans les champs générés par ces mêmes perturbations. L'énergie nécessaire à son fonctionnement est de l'ordre du micro watt, c'est-à-dire des millionièmes de watts.

4 - Le mur redevient sec et sain, même à distance de l’appareil.
Nos appareils ont différentes portées et agissent sur l’ensemble de votre bâtiment.

Comment éliminer les traces de salpêtre ?

Le salpêtre se présente sous la forme de fibres blanches ayant l'apparence de poils blancs. Dans les caves ou maisons humides anciennes, le salpêtre est l'un des résidus du développement de bactéries qui se nourrissent de l’ammoniac provenant de l'eau du sol et du carbonate de potassium contenu dans les murs. La transformation se termine au contact du dioxygène de l'air pour former le nitrate de potassium ou « salpêtre ».

Il convient de neutraliser ces sels minéraux et le salpêtre parce qu’ils produiraient des tâches après séchage des nouveaux enduits.

Nous vous conseillons de dégarnir les enduits et de les ré enduire en utilisant un enduit permettant de laisser transpirer le mur (Parexal chez Lafarge et Porosan chez Keim).

 

Pour tous les textes et produits présentés sur ce site : Copyright Omhéga 2007 / 2010 Tous droits d'auteur des contenus réservés.
Sauf autorisation formelle écrite et préalable, la reproduction ainsi que toutes utilisations des textes, illustrations et produits autres que la consultation individuelle et privée sont interdites.